Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chris cuisine, quelque part en Normandie

avec mes Flexipan et mes accessoires de chez Guy Demarle

Atelier culinaire spécial "Halloween"

Contactez moi si vous êtes intéressés ..

Tremblez pauvres mortels ! Halloween approche dangereusement avec son armée de sorcières, fantômes et vampires assoiffés de gourmandise… Chaque année, le 31 octobre est l’occasion de vous activer en cuisine dans l’optique d’effrayer vos chères petites têtes blondes. Oserez-vous passer du côté obscur du Club avec cette sélection de recettes diaboliques ?

Halloween : les origines

Célébrée chaque année le 31 octobre, veille de la Toussaint, Halloween est une véritable tradition aux Etats-Unis. Pourtant, il s’agit à l’origine d’une fête celtique irlandaise organisée à l’époque sur 7 jours pour rendre hommage à Samhain, dieu de la mort, et aux défunts. Villageois et druides se réunissent alors autour de grands feux de bois dans lesquels ils jettent des offrandes. La nuit du 31 octobre au 1er novembre tient une place à part dans ces festivités datant de plus de 2000 ans. Elle marque en effet la fin de la saison claire et le début de la saison sombre et symbolise le passage à une nouvelle année pour les Celtes. Les druides y voient quant à eux un portail magique entre le monde des esprits et celui des vivants et peuvent ainsi s’adonner aux arts divinatoires. La légende raconte que les fantômes profitaient de cette célébration pour rendre visite aux vivants. Eclairés de lanternes creusées à même les betteraves, pommes de terre ou navets, les Celtes se paraient alors d’effrayants costumes et procédaient à des sacrifices rituels pour éviter qu’ils ne viennent les hanter.  

Au IXe siècle, ces traditions païennes sont bousculées par l’arrivée du christianisme. Les catholiques décident de fêter la Toussaint qui est fixée au 1er novembre par le Pape Grégoire IV. Dans les îles britanniques, la nuit du 31 octobre est ainsi appelée « All Hallows Eve » (« la veille de tous les saints ») avant de se transformer au fil des années en « Halloween ».

Vers 1845, une terrible famine touche l’Irlande. Pour fuir la misère, la population migre vers les Etats-Unis et apporte avec elle ses contes et légendes qui remportent un franc succès auprès des Américains. Enrichie de nouvelles pratiques comme celle du porte à porte et de la découpe de citrouille, la fête d’Halloween devient, à la fin du XIXème siècle, un événement national majeur aux Etats-Unis.

 

Halloween : qu’en est-il en France ?

Si Halloween n’occupe pas la même place dans le cœur des Français que celui des Américains, elle fait fureur auprès des enfants et des adolescents depuis les années 1990. Elle est l’occasion de se déguiser, de faire la fête et de s’empiffrer de bonnes choses. Les groupes d’enfants vont de porte en porte, réclamant bonbons et friandises. Et gare à celui qui refuse… 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article